Adjectif : analyses et recherches sur les TICE

Revue d'interface entre recherches et pratiques en éducation et formation 

Barre oblique

Réflexion brève à propos du champ des recherches sur les TICE

jeudi 2 juin 2016.


Par G.-L. Baron, A. Beauné et S. Zablot

Récemment, le portique Adjectif a publié la contribution suivante :

S. Collin, P. Brotcorne, C. Fluckiger, J.-F. Grassin, N. Guichon, C. Muller, J.-G. Ntebutse, C. Ollivier, N. Roland, E. Schneider, T. Soubrié. (2016). Vers une approche sociocritique du numérique en éducation  : une structuration à l’œuvre. Adjectif.net. Consulté le 2 juin 2016, à l’adresse : http://www.adjectif.net/spip/spip.php?article387

Une journée d’étude en lien avec l’approche sociocritique du numérique en éducation se tiendra très prochainement à l’université de Grenoble (voir ici).

On a noté, dans le texte de présentation de cette journée, un discours critique à propos des recherches menées sur la question des TICE, jugées "se borner trop souvent à une approche de remplacement et de comparaison entre le nouveau et le traditionnel, se fixant pour objectif de prouver l’efficacité d’un dispositif ou d’une formation, laissant ainsi de côté les difficultés rencontrées, les écarts perçus entre l’idéel, à savoir "l’horizon à la fois idéal et conceptuel vers lequel tend le projet", et le réel de "l’expérience subjective" vécue par les acteurs" [1].

Il est indéniable que la recherche sur les technologies est en tension, comme le disait H. Dieuzeide (1982), avec les discours récurrents de prophètes et de marchands. Mais la mise en perspective historique incite à la prudence : une tradition de recherche critique existe depuis longtemps, illustrée par les travaux de chercheurs comme G. Jacquinot, M. Linard, G. Langouët et, plus proche de nous, V. Glikman, G.-L. Baron, E. Bruillard, B. Albero, J-L Rinaudo et bien d’autres.

Ce qui est nouveau, sans doute, c’est la constitution d’un collectif promouvant un intérêt pour la diversité des contextes d’usage des TIC (formels, non formels), pour une analyse critique des discours des différentes communautés d’acteurs impliquées et pour la structuration d’échanges internationaux à dimension francophone. L’enjeu est maintenant sans doute d’encourager les travaux de recherche mettant en œuvre ce type d’approche, notamment pour les jeunes chercheurs.

Références associées :


 

Accueil | Abonnement | Contact | | Statistiques du site | Mentions légales | Accessibilité

ISSN : 2610-1920 - Site réalisé avec SPIP 4.2.2