Adjectif : analyses et recherches sur les TICE

Revue d'interface entre recherches et pratiques en éducation et formation 

Barre oblique

Éducation à l’utilisation des réseaux sociaux et prévention du cyber-harcèlement

lundi 20 avril 2015.


Par Solène Zablot

1. Introduction
Depuis le début des années 2000, de multiples réseaux sociaux se sont développés sur Internet, dont les plus connus Facebook en 1998 et Twitter en 2006. Ces réseaux sociaux ont un fonctionnement semblable à celui des communautés au sens où ils permettent de créer des liens entre individus partageant des centres d’intérêts, des idées, des buts communs.

Il est possible, en effectuant une simple recherche sur Internet avec les mots-clés « adolescents » et « réseaux sociaux » de remarquer qu’une série de sites sont consacrés à la possibilité, pour les adolescents de faire des rencontres ou d’échanger autour de sujets parfois intimes.
Prenons l’exemple de cette utilisatrice qui poste en commentaire, sur le forum du site Rencontre-ados [1] , la question suivante :
« Deux mecs sont en kiff sur moi et j’en aime un »

Ainsi, les utilisateurs, dont les plus jeunes, exposent de plus en plus leur vie privée sur Internet. Cela pose la question de la nécessité de l’éducation à l’utilisation des réseaux sociaux et des objectifs liés.
Plus largement, cet aspect de l’éducation aux médias pose aussi des questions liées au respect de soi et des autres, et à la protection de données personnelles.

Dans cette brève, nous proposons de dresser un aperçu des risques liés à l’utilisation des réseaux sociaux chez les adolescents et des projets éducatifs mis en place dans les établissements, ayant pour objectif de prévenir le phénomène de cyber-harcèlement.

2. Cyber-harcèlement : définition et constat
Le cyber-harcèlement est caractérisé par l’intention répétée de nuire à autrui. Il peut se manifester par l’intermédiaire de plusieurs comportements tels que le lynchage, les persécutions, le « happy slaping » ou la diffusion de scènes de violence filmées durant lesquelles la victime est humiliée, l’usurpation d’identité...

Afin de sensibiliser les enseignants à la prévention de ce phénomène, il existe des projets nationaux et européens. Au niveau européen, le projet TABBY (Treath Assessment of Bullying Behaviorin Youth) est soutenu par plusieurs universités en Espagne, Chypre et par des associations de protection des individus. Ce projet propose un livret en téléchargement libre à destination des enseignants.

Pour aller plus loin : Projet Tabby : Cyber-harcèlement, manuels pour les enseignants. (2011). [En ligne] http://fra.tabby.eu/teacuteleacutecharge-le-livret.html

En novembre 2014, la Direction de l’évaluation de la prospection et de la performance (DEPP) a publié un rapport montrant que les cas de cyber-harcèlement en 2013 étaient en hausse par rapport aux constats réalisés en 2011 avec près d’un élève sur cinq ayant au moins été victime une fois de ce type de violence.
Le phénomène serait le prolongement de ce qui se déroule au sein des établissements. En effet, les résultats montrent que les élèves étant victimes de violences à l’école sont deux à cinq fois plus touchés par le phénomène de cyber-harcèlement.

Pour aller plus loin : Note d’information. Un collégien sur cinq concerné par la cyber-violence. (DEPP. 2014). [En ligne] http://cache.media.education.gouv.fr/file/2014/60/3/DEPP_NI_2014_39_un_collegien_sur_cinq_concerne_par_la_cyberviolence_370603.pdf

3. Projets de prévention dans les établissements
Partant du constat, réalisé par un inspecteur de l’académie d’Orléans-Tour, selon lequel 90% des élèves de CM2 disposaient d’un accès à Internet avec environ la moitié d’entre eux ayant un profil sur le réseau social Facebook, les conseillers TICE du Loiret ont proposé un jeu sérieux destiné à la prévention des risques liés à l’utilisation des réseaux sociaux pour les 9-12 ans.
Le jeu sérieux @Miclik a été présenté en octobre 2014 par la rectrice et l’inspecteur de la DASEN de l’académie.

Pour aller plus loin : Serious Game @miclik : Un jeu sérieux pour l’éducation aux réseaux sociaux. (2014). [En ligne] http://eduscol.education.fr/experitheque/fiches/fiche10839.pdf
Notice enseignants @miclik. (2014). [En ligne] http://amiclik.ac-orleans-tours.fr/php5/amiclik/docs/amiclik_notice.pdf

D’une manière plus locale, d’autres initiatives ont été menées par des enseignants dans un lycée général et un lycée professionnel afin de prévenir des dangers liés à l’utilisation du site Ask.
En Haute-Savoie, les élèves ont réalisé des recherches au sujet du site Internet. Ils devaient ainsi trouver les origines du site, les modalités de fonctionnement et les articles de journaux présentant ses limites telles que la non modération des commentaires postés.
Dans le Finistère, des élèves de première littéraire ont créé un profil, sur le site Ask, pour chaque personnage du roman Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos. Les profils ont été complétés par des informations personnelles au sujet des personnages et des extraits des lettres échangées. L’objectif était de faire comprendre aux élèves les dangers liés à l’exposition de la vie privée sur les réseaux sociaux.

Pour aller plus loin : Éduquer aux réseaux sociaux : Le cas Ask. (2014). Le café pédagogique. [En ligne] http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/06/10062014Article635379802942784585.aspx

4. Conclusion
Avec l’émergence des réseaux sociaux, les phénomènes de harcèlement et de violences ont pu s’étendre à internet. De plus en plus d’élèves, de plus en plus jeunes sont concernés.
Il convient donc de réaliser une réflexion approfondie au sujet des mécanismes sous-jacents au cyber-harcèlement afin de mieux le prévenir et de former les enseignants et les équipes éducatives.
Le ministère de l’éducation nationale s’est emparé de la question depuis 2011. Il a notamment mis en ligne un site sur lequel il est possible de trouver des informations au sujet de ce type de violence ainsi qu’un numéro d’appel en urgence [2]


 

Accueil | Abonnement | Contact | | Statistiques du site | Mentions légales

ISSN : 2610-1920 - Site réalisé avec SPIP 3.2.11