Adjectif : analyses et recherches sur les TICE

Revue d'interface entre recherches et pratiques en éducation et formation 

Barre oblique

G. Berry : l’informatique, une urgence pour le système éducatif français

lundi 16 février 2015.


Par Annick Ghislaine OUATTARA

Gérard Berry, professeur d’informatique et titulaire de la chaire Algorithmes, machines et langages au Collège de France – première chaire dans le domaine de l’informatique – est lauréat 2014 de la médaille d’or du CNRS [1]. Sa leçon inaugurale du 28 mars 2013 est d’une pertinence qui mérite d’être rappelée.

L’informatique dit-il est le cœur du numérique. Il juge déplorable qu’elle soit enseignée assez tard dans le système éducatif français. D’après lui, elle devrait être abordée dans les programmes le plus tôt possible, dès les classes maternelles, pourquoi pas ?

Les apprentissages qui sont préférentiellement mis en avant actuellement sont ceux liés aux usages des outils informatiques et des logiciels. Certes, ils contribuent à réduire la fracture numérique, toutefois ce mode de fonctionnement est risqué car il est réducteur. Il limite les usagers français à un rôle de consommation de ce qui est développé ailleurs sans être capable d’en comprendre les fondements, la science et les mécanismes de création voire de mise en œuvre. Il estime que ce manque est handicapant pour l’économie et la compétitivité de notre pays et se demande pourquoi donc ne pas réfléchir à une manière d’adapter le modèle britannique dans lequel les sciences informatiques ont une valeur équivalente aux autres matières.

Dans cette même leçon, il explique aussi les raisons du titre de la chaire Algorithmes, Machines et Langages. Il y fait un rapport avec la temporalité et l’évènementiel tels que « redéfinis » par l’informatique, autrement dit la dynamique et les différentes logiques qu’elle implique.

Les supports écrits, audio, vidéo ainsi que la présentation de cette leçon sont téléchargeables sur le site du collège de France.
http://www.college-de-france.fr/site/gerard-berry/inaugural-lecture-2013-03-28-18h00.htm, consulté le 16 Février 2015.

[1La médaille d’or du CNRS est la plus haute distinction scientifique française. Créée en 1954, elle honore les travaux d’une personnalité scientifique dont la contribution dans la recherche est qualifiée d’exceptionnelle en termes dynamisme et de rayonnement. Cf. http://www2.cnrs.fr/presse/communique/3739.htm, consulté le 16 février 2015.


 

Accueil | Abonnement | Contact | | Statistiques du site | Mentions légales

ISSN : 2610-1920 - Site réalisé avec SPIP 3.2.11