Adjectif : analyses et recherches sur les TICE

Revue d'interface entre recherches et pratiques en éducation et formation 

Barre oblique

RDC : l’Unesco engagée dans la formation continue des enseignants avec des TIC

mardi 27 janvier 2015.


Depuis 2007, on constate une explosion du taux brut de scolarisation [1] en République démocratique du Congo. Il a augmenté, selon le ministère, de 83,7 % (2007) à 101% (2012) à l’école primaire. Les effectifs d’enfants scolarisés sont passés de 8,8 millions à plus 12 millions pour la même période, ce qui a nécessité de revoir le budget alloué à l’éducation qui est passé de 6% (2007) à plus de 16% (2014) [2].

Néanmoins, la scolarisation universelle n’est pas encore atteinte : plus de trois millions d’enfants en âge de scolarisation n’y sont pas et, parmi ceux scolarisés, le taux enregistré à la rentrée tombe quelques temps après : beaucoup abandonnent avant de terminer l’école élémentaire. Malgré les efforts consentis en termes de budget destiné à l’éducation en RDC, il reste donc encore des problèmes à régler.

Un projet Unesco a été récemment lancé dans ce pays en vue "soutenir les efforts du gouvernement d’intégrer les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le programme national d’enseignement" [3]. Il se concentre sur la formation continue des enseignants aux TIC et avec des TIC.

Pour la Directrice Générale de l’Unesco, Irina Bokova, le choix de soutenir la formation continue des enseignants est motivé par les efforts de la RDC en la matière tout en recommandant de majorer le budget alloué à l’éducation. Selon elle, "rien ne remplace un bon enseignant...".

Trois objectifs sont visés par ce projet : (a) la formation continue des enseignants ; (b) la formation aux technologies numériques et enfin, (c) conception et numérisation des ressources et leur mise en ligne. Destiné à être étendu, le projet va commencer par trois provinces dont Kinshasa et durera trois ans.

Peut-on espérer que la formation des enseignants à l’utilisation des TIC en classe améliorera le système éducatif congolais [4] et contribuera à limiter les nombreux abandons d’enfants avant la fin de l’élémentaire ? La réponse ne peut être immédiate...

Plus d’informations : http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/resources/news-and-in-focus-articles/all-news/news/in_kinshasa_unesco_puts_technology_at_the_service_of_teacher_training/


 

Accueil | Abonnement | Contact | | Statistiques du site | Mentions légales | Accessibilité

ISSN : 2610-1920 - Site réalisé avec SPIP 4.2.2