Adjectif : analyses et recherches sur les TICE

Revue d'interface entre recherches et pratiques en éducation et formation 

Barre oblique

La formation professionnelle à distance

dimanche 5 mai 2013.


par Véronique Duc

Nombre d’adultes reprennent leurs études tout en continuant leur activité professionnelle et ont souvent recours à la formation à distance en ligne qui recouvrent plusieurs enjeux liées aux nouvelles technologies de communication.

Pour ce public de professionnels, la place de l’expérience dans l’apprentissage est très importante et doit être prise en considération dans la construction des dispositifs de formation en ligne. Les apprenants allient expérience et apprentissage à distance pour s’approprier un nouveau savoir, construit au travers de scénarios collaboratifs. « Dans la perspective socioconstructiviste qu’emprunte le scénario collaboratif, la prise en compte de l’expérience des apprenants est fondamentale, puisqu’elle leur permet à la fois de prendre appui sur des exemples concrets, [….] de confronter leurs représentations préalables en terme de conflit sociocognitif » (Eneau et Simonian, 2011, p 68)

La notion de distance est mise en exergue par Geneviève Jacquinot qui emploie le terme « apprivoiser » pour parler de la distance pédagogique « car la distance la plus difficile à apprivoiser […] c’est bien la distance qui sépare celui qui veut ou doit apprendre et celui qui sait et veut ou doit enseigner, c’est-à-dire la distance pédagogique ». En effet, l’adulte n’est pas habitué à ce type de formation puisque dès sa plus tendre enfance, il a connu la formation en présence de l’enseignant. Il faut donc bien apprivoiser cette « inconnue » pour mieux appréhender « l’absence » du formateur et des autres stagiaires. Cette distance se veut également spatiale, temporelle, technologique, sociale, culturelle, économique… (Jacquinot, 1993, p 60).

Pour sa part, Jacques Beziat oriente ses recherches sur la place et le rôle du formateur dans l’accompagnement du stagiaire en formation à distance ainsi que sur les relations qui les unissent, en s’appuyant sur le modèle du dispositif FORSE [1]. « L’enseignant a un rôle fondamental dans la structuration de l’activité d’appropriation et d’apprentissage des étudiants, dans la mise en cohérence des groupes constitués et dans la régulation et la validation de l’activité des groupes de travail collaboratif » (Beziat, 2012, paragraphe 9).

Références

Beziat J. (2012) : « Formateur en ligne : vers un modèle d’action » - in revue Distance et médiations des savoirs. En ligne

Eneau J. et Simonian S. (2011). « Un scénario collaboratif pour développer l’apprentissage d’adultes, en ligne et à distance » - in revue Recherche et Formation – N° 68, p. 95 – 108. En ligne

Jacquinot G. (1993). « Apprivoiser la distance et supprimer l’absence ? ou les défis de la formation à distance » –in Revue Française de Pédagogie. Volume 102, 1993, p 55 – 67 En ligne

[1Campus Numérique - Formations et Ressources en sciences de l’éducation


 

Accueil | Abonnement | Contact | | Statistiques du site | Mentions légales

ISSN : 2610-1920 - Site réalisé avec SPIP 3.2.11