Etat des lieux des recherches en éducation : un rapport récent

lundi 24 avril 2017.


Porté par l’alliance ATHENA en partenariat avec l’alliance ALLISTENE, un rapport constitué de deux volumes et établissant un état des lieux de la recherche en éducation a été récemment publié sur le site du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche :

Thibault, F., & Garbay, C. (2017). La recherche sur l’éducation : éléments pour une stratégie globale. Consulté le 24 avril 2017, à l’adresse : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid115740/le-sens-d-une-reflexion-strategique-sur-la-recherche-sur-l-education-et-la-formation.html

Le premier volume (93 p.) présente tout d’abord une analyse générale des productions et des tensions pour la recherche en éducation. On retiendra une tension structurelle décrite notamment de la manière suivante :

"l’absence d’UMR en sciences de l’éducation est perçue comme un indicateur de faiblesse de la discipline, alors que les évaluations de l’HCERES témoignent de la qualité des travaux produits" (p. 13)

Dans la suite, le rapport analyse plus spécifiquement :

  • les changements structurels récents (2001-2016) pour les organismes de recherche concernés par l’éducation ;
  • les productions scientifiques (thèses et revues) ;
  • les questions associées au financement des recherches par projets ;
  • les actions de mutualisation et, dans une dernière partie,
  • les relations entre la recherche, l’action et l’innovation.

On retient, sur ce dernier point, la citation suivante :

"Si la R&D ne peut couvrir à elle seule tous les besoins de compréhension et de connaissance du domaine, bon nombre de travaux sur les technologies éducatives montrent néanmoins que c’est de l’articulation de la R&D et des sciences humaines et sociales que l’on peut plutôt attendre des réussites." (p. 57)

Le premier volume du rapport énonce finalement 6 recommandations générales fondées sur les analyses préalables ainsi que sur les contributions de près d’une centaine de chercheurs, réunies dans le deuxième volume du rapport (174 p.).

Ces contributions sont articulées de la manière suivante :

  1. Réflexions liminaires
  2. Problématique des interrelations entre recherche et action
  3. Politique et économie
  4. Les institutions
  5. Les personnels
  6. Les élèves
  7. Apprentissages, didactique et pédagogie
  8. Les outils pour apprendre
  9. Vie scolaire et universitaire
  10. Formation professionnelle, formation des adultes, éducation tout au long de la vie
  11. L’éducation hors ou contre l’institution
  12. Santé
  13. Des instruments pour la recherche et pour la formation

Les questions associées aux utilisations éducatives de technologies informatisées sont traitées dans de nombreuses contributions mais il paraît important pour les (jeunes) chercheurs d’accéder à l’intégralité du texte de façon à ce qu’ils puissent construire des réflexions prenant appui sur ce travail de synthèse et de mutualisation. Ce rapport constitue en effet un support essentiel pour tous ceux désirant contribuer à une entreprise résolument collective et sociale.


Accueil | Contact | En résumé | | Statistiques du site | Crédits photo | Visiteurs : 1129330

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.20 + AHUNTSIC

Creative Commons License