Adjectif : analyses et recherches sur les TICE

Revue d'interface entre recherches et pratiques en éducation et formation 

Barre oblique

L’utilisation des tablettes numériques dans l’accompagnement des personnes avec autisme

samedi 16 mai 2015.


Par Nathalie Ange

L’autisme est une pathologie neuro-développementale envahissant tous les domaines de développement de la personne. En effet, la personne avec autisme présente des troubles de la communication, avec une atteinte importante du développement des interactions sociales et de la communication verbale, des comportements restreints et répétitifs. Ces troubles ont des répercussions importantes sur les apprentissages.

Pour leur permettre de développer les moyens de vivre en société, de nombreuses questions d’intégration et d’accueil sont encore des défis en 2015.

Une intervention précoce est donc préconisée par la Haute Autorité de Santé dans ses recommandations : « des projets personnalisés fondés sur des interventions précoces, globales et coordonnées, débutées avant 4 ans [...] sont recommandées » (HAS, 2012, p. 14) et « ces interventions globales visent le développement du fonctionnement de l’enfant et l’acquisition de comportements adaptés dans plusieurs domaines, en priorité dans les domaines suivants : sensoriel et moteur, communication et langage, interactions sociales, émotions et comportements » (HAS, 2012, p. 14).

Tout en suivant ces recommandations, cette brève questionne l’intérêt d’utiliser des tablettes numériques dans l’accompagnement des personnes présentant des troubles du spectre autistique.

Peddy Caliari a réalisé une étude appelée « L’Ipad à l’école maternelle : un outil miracle pour la réussite des élèves » (2014). Nous interrogeons particulièrement la dimension qui pourrait sembler relever du "miracle" qui bien évidemment nous semble masquer la complexité des relations et du travail des équipes professionnelles, de l’engagement des familles et des efforts de l’enfant.

L’auteur note l’intérêt de l’utilisation de la tablette numérique en classe maternelle. D’après la recherche les enfants aimeraient , l’ «  aspect multi-sensoriel » de la tablette, le fait de pouvoir la tenir dans les mains et de "cliquer" avec les doigts (Caliari, 2014, 22min 48sec). Les enfants aimeraient aussi le visuel des applications développées et les nombreux sons disponibles. D’autre part, ces enfants semblent développer une forme d’intérêt et une grande motivation à faire les activités qui leur sont proposées par l’équipe éducative.

Selon l’article écrit par Amar, Golea, Wolff, Gattegno et Adrien, « Apports des tablettes tactiles pour jeunes adultes présentant une déficience mentale ou un trouble autistique : études de cas » (2012), le choix de l’équipe encadrante, d’utiliser des tablettes numériques semblent « être bénéfiques pour favoriser l’interaction positive et la collaboration chez les sujets atteints de déficience mentale ou d’autisme » (p. 4). Les chercheurs montrent qu’à partir d’un travail éducatif guidé par un encadrant, il serait observable, chez certains jeunes adultes, une diminution de « comportements d’évitement, les signes de lassitude et les comportements et verbalisations d’interaction négative » (p. 3). Dans certaines conditions, des jeunes adultes présentant un trouble autistique augmenteraient leur concentration, leurs interactions positives ainsi que leur motivation en faisant des activités sur tablettes.

Enfin, Dascalu nous apprend, dans son article « Autisme : les technologies pour apprendre à communiquer » (Dascalu, 2013), et plus précisément dans son paragraphe «  communication sur tablette numérique », que ces personnes semblent « davantage capables de se concentrer sur les interactions à l’écran que sur d’autres supports, comme le livre papier ». Elle ajoute que « les outils technologiques peuvent aider considérablement à l’augmentation de la communication sociale des enfants atteints d’autisme, à condition que ces outils soient utilisés avec des supports sociaux, notamment sous forme de scénarios » (Dascalu, 2013).

Ainsi, dans des contextes spécifiques avec un encadrement approprié, l’utilisation des tablettes numériques semblerait avoir toute sa place dans l’accompagnement des personnes présentant des troubles du spectre autistique, notamment dès le plus jeune âge.

Suite au dernier plan autisme, des unités d’enseignement en maternelle ont été créées. Ces unités sont prévue pour l’accueil des enfants de 3 à 6 ans présentant ces troubles. Il serait intéressant de mener une réflexion sur la complémentarité de ce type d’équipement avec d’autres types de matériel éducatif de ces unités et sur les manières de les utiliser pour obtenir des effets positifs.

Références

Ressources associées


 

Accueil | Abonnement | Contact | | Statistiques du site | Mentions légales

ISSN : 2610-1920 - Site réalisé avec SPIP 3.0.20 [22255]