Les MOOCs, engouement, polémiques et recherches

jeudi 2 juillet 2015.


Par Jessica Gerol

Les MOOCs ne cessent de faire couler de l’encre. Quelles sont les raisons de ce « succès apparent » et qu’est-ce qui fait controverse ? Nous en aurons un aperçu à travers la présentation de trois articles.

Dans « Les MOOCs et l’Afrique : l’histoire ne fait que commencer » (2015), Philippe Menkoué affirme que « les MOOCs semblent être une véritable aubaine pour nombre d’africains, qu’ils soient étudiants ou travailleurs » (page web). Comme raisons, il cite notamment « l’opportunité pour nombre d’étudiants de compléter leurs connaissances et d’élargir leurs horizons quant aux possibilités offertes par les différents cursus proposés par leurs universités » (page web) ou encore la gratuité des cours. Les MOOCs accessibles sont ceux des universités étrangères. Leur développement dans les universités africaines nécessite le soutien de financement externe. D’après l’auteur, le premier MOOC africain aurait été développé en 2014 par l’Institut de management et des technologies (IMAT) d’Abidjan en Côte d’Ivoire.

Dominique Boullier, dans « MOOC : en attendant l’innovation » (2014), déplore un développement trop rapide et la recherche d’investissement de capitaux impliqués par leur gratuité : « dans ces conditions, il n’est nul besoin d’investir dans des innovations pédagogiques risquées et qu’il faut mieux fournir au public ce qu’il connaît le mieux, des cours magistraux avec le label de grandes universités » (repère 2). Il remarque que « les études, notamment celles de Penn University, […] montrent les taux d’abandon très élevés (4 % des inscrits vont au bout en moyenne) et […] montrent même que les étudiants retiennent moins bien qu’en présentiel » (repère 1). Il préconise une nouvelle génération de MOOCs réinventées, plus collaboratives et innovatrice en matière de pédagogie et en élabore déjà pour Siences Po.

Mathieu Cisel évoque, dans « MOOC : les conditions de la réussite » (2014), des réticences envers les MOOCs, notamment le fait que l’emballement médiatique ne devrait pas dicter leur création pour suivre simplement le mouvement. Il questionne aussi le problème de leur évaluation. Il présente des conditions pour assurer un meilleur succès à un projet de MOOC, comme la nécessité de trouver des indicateurs permettant d’évaluer ce qui est appris. D’après Mathieu Cisel, le phénomène MOOC ne justifie pas à lui seul, au vu des investissements économiques qu’il implique, un développement à tout prix (repère 2). Les MOOCs, en plein essor, auraient « déjà joué un rôle certain dans la prise de conscience des potentialités du numérique éducatif » (repère 9).

On est ainsi face à quelques exemples d’analyse de ce qui se joue autour des mooc ; bien entendu, ces exemples n’épuisent pas la réflexion et celle-ci se poursuit, suggérant que la réalité pourrait bien être, comme souvent, plus complexe qu’il n’y paraît.

Références

Boullier Dominique (2014), « MOOC : en attendant l’innovation », Distances et médiations des savoirs [En ligne], 6|2014, mis en ligne le 26 mai 2014, Lien : http://dms.revues.org/685 ; consulté le 25 mars 2015.

Cisel Matthieu (2014), MOOC : les conditions de la réussite, Distance et médiations des savoirs [en ligne], 8/2014, Lien : http://dms.revues.org/877 ; consulté le 28 février 2015.

Références associées

Menkoué Philippe (2015), Les MOOCs et l’Afrique : l’histoire ne fait que commencer, Thot Cursus, billet de blog du 16 février 2015. Lien : http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/24970/les-moocs-afrique-histoire-fait-que/#.VPWEDHzOQis ; consulté le 28 février 2015.


Sur le portique adjectif, voir aussi  :

Beck, S. « Les MOOC : des savoirs « accessibles à tous » ? Adjectif [En ligne]. Mis en ligne le mercredi 3 juin 2015. URL : http://www.adjectif.net/spip/spip.php?article348

Boelaert, J. et Khaneboubi, M., « Une méthode de visualisation de traces d’activités sur la plateforme open edX : le cas du Mooc « Enseigner et former avec le numérique »Adjectif [En ligne]. Mis en ligne le Vendredi 19 juin 2015. URL : http://www.adjectif.net/spip/spip.php?article350.


Accueil | Contact | En résumé | | Statistiques du site | Mentions légales | Visiteurs : 1365802

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.20 + AHUNTSIC

Creative Commons License