Burundi : Projet IFADEM et résultats scolaires à Kayanza

lundi 16 juin 2014.

Mots-clés


Dans tous les secteurs, la formation continue est indispensable dans l’exercice de fonctions professionnelles, pour rester à jour ou pour développer les pratiques. Au Burundi, pour les enseignants, la formation continue est assurée par la direction scolaire ou l’inspection communale. Si des formations sont régulièrement organisées, elles se limitent le plus souvent au niveau scolaire ou communal.

Dans ses efforts internationaux en faveur d’une Éducation de base de qualité pour tous, l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) s’intéresse à améliorer les compétences des instituteurs en fonction, en pédagogie et dans l’enseignement de différentes disciplines, linguistiques ou non. C’est dans ce sens qu’au Burundi, les instituteurs ont bénéficié depuis 2010, de formations continues plus étendues que d’habitude, suivant une approche hybride, c’est-à-dire en présentiel et à distance. Cette approche a permis de dépasser le cadre strictement scolaire ou communal en vigueur pour réunir des instituteurs dans leur direction provinciale respective.

Aujourd’hui, comme en témoignent les enseignants et les acteurs locaux, l’impact de ce projet est déjà visible et satisfaisant, au plan de la mise en œuvre de nouvelles méthodologies et de celui des pratiques de classes des enseignants. Du côté des élèves, les nouvelles pratiques des enseignants ont pour effet l’amélioration des résultats des élèves, notamment au concours national (un examen sélectif donnant accès à l’enseignement secondaire) dans la province de Kayanza.

Pour plus d’informations, suivez le lien suivant : http://www.auf.org/actualites/destination-kayanza-initiative-francophone-pour-la/


Accueil | Contact | En résumé | | Statistiques du site | Mentions légales | Visiteurs : 1292297

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.20 + AHUNTSIC

Creative Commons License