Logo universités

Analyse et recherche sur les TICE Barre oblique

Les TICE dans l’apprentissage à distance

jeudi 15 mai 2014.


par Johana Strouppe

Cette brève présente deux ressources qui permettent d’interroger les écarts d’usages selon les choix pédagogiques et didactiques dans le secondaire avec un Espace Numérique de Travail (ENT) et dans le supérieur avec des plateformes de formations à distances.

Dans l’article « Les plates formes virtuelles d’apprentissage en Europe » (European Schoolnet, 2010), les auteurs mentionnent que l’utilisation de ces plates-formes ne sont pas encore suffisamment utilisées à des fins pédagogiques, et que la participation des élèves devrait être plus active. Par exemple, au Danemark, « Si 97% des établissements scolaires danois (publics et privés) utilisent une plate forme virtuelle d’apprentissage, ils le font surtout à des fins administratives plutôt que pédagogiques », « ces systèmes sont rarement utilisés dans le but de partager des connaissances entre les enseignants et entre les enseignants, les élèves et leurs parents » (p43).

Par contraste Yassine Jelmam dans une contribution récente à la revue frantice.net (article « Apprentissage en ligne et temporalités »), présente l’intégration des TICE dans un contexte de la formation à distance, ce qui n’est pas le même que celui d’un établissement secondaire, où les élèves sont en cours en présentiel. Pour cette auteure, les apprentissages en ligne apporteraient une certaine autonomie à l’apprenant par la nécessité d’organiser le temps et de déterminer des objectifs personnels. Les professeurs apporteraient de nouveaux éléments comme des schémas, des lectures supplémentaires, des forums pour que les cours soient plus interactifs. Cette intégration permettrait d’acquérir des capacités de « régulation », des qualités « rédactionnelles » et les aptitudes « technologiques » (p48).

Interrogeons alors quelles pourraient être les stratégies pour exploiter davantage les fonctionnalités des espaces numériques de travail ou des plates-formes par les acteurs des systèmes scolaires, en termes pédagogique et didactique ?

Références scientifiques

Jelmam Yassine (2011), « Apprentissage en ligne et temporalités », in revue Frantice.net, numéro 3, 2011, PDF, 49 pages, [En ligne], consulté le 18-03-2014

Autres références

European Schoolnet (novembre 2010), « Les plates formes virtuelles d’apprentissage en Europe », Caisse des Dépots, 2010, PDF, 92 pages, [En ligne], consulté le 19-03-2014


 

Accueil | Abonnement | Contact | | Statistiques du site | Mentions légales

ISSN : 2610-1920 - Site réalisé avec SPIP 3.0.20 [22255]