Comment créer des exercices interactifs ? Quelques liens utiles...

dimanche 12 décembre 2010 par cecilia Stolwijk

Plusieurs solutions sont possibles, de nombreux logiciels faciles à utiliser sont disponibles sur internet, en voici quelques uns :

- HOT POTATOES : C’est certainement le plus connu, il permet de créer mots-croisés, QCMs, textes à trous, remise en ordre. Idéal pour les débutants, les exercices peuvent ensuite être mis en ligne sur un site internet :

http://www.web.uvic.ca/hrd/halfbaked

- NET QUIZ : Offre un choix plus large que le logiciel précédent avec une qualité graphique nettement supérieure :

http://rea.ccdmd.qc.ca/ri/netquizpro/

http://metral.info/netquizpro

- TEACHER’S CORNER : C’est un site internet qui permet de produire et ensuite d’imprimer des exercices tels des textes à trous, des dictées, des quiz, etc. Utile pour ceux n’ayant pas de salle multimédia à disposition.

http://www.theteacherscorner.net/printable-worksheets/

- My StudYIO / POLLDADDY : Ce sont des logiciels en ligne. Pour ceux qui ne veulent pas télécharger ou installer de logiciel, certains sites permettent de créer des exercices en ligne. Les documents personnels sont ainsi disponibles en permanence sur internet, peu importe l’endroit de connexion :

http://www.mystudiyo.com/

http://www.mystudiyo.com/ch/a69063/go/play

http://www.polldaddy.com/

- GAME MAKERS : Permet de créer des exercices extrêmement ludiques :

http://www.education.vic.gov.au/languagesonline/games/index.htm

Avec l’avènement d’internet, la plupart des logiciels permettant de créer des QCM et autres quizz sont disponibles en shareware ou en freeware.

L’utilisation de telles ressources nous renvoie à l’enseignement assisté par ordinateur (E.A.O) dont les origines se situent vers 1920 avec la première machine à enseigner de Pressey. Cette machine automatisée permet de corriger de manière automatique les QCM. Selon Dieudonné Leclercq, un QCM est une série de questions auxquelles « l’étudiant répond en opérant une sélection (au moins) parmi plusieurs solutions proposées, chacune étant jugée (par le constructeur de l’épreuve et par un consensus entre spécialistes) correcte ou incorrecte indépendamment de l’apprenant qui doit y répondre » (Leclercq, 1986).

Son article de 2006, «  L’évolution des QCM » présente quelques pistes de réflexion intéressantes. Il tente de faire prendre conscience au lecteur qu’il existe diverses formes de QCM et que leur évolution, marquée par de nombreuses modifications successives, à pour but de définir certains critères de qualité d’un système d’évaluation.

Leclercq base notamment son propos sur les travaux de Tversky (1964), Mc Call (1920), les modèles de Choppin (1975) ainsi que Cross et Frary (1977). Il présente en trois points une critique des processus mentaux mesurés et non-mesurés qui entrent en jeu lorsqu’on répond à un QCM ainsi que l’importance des Degrés de Certitude.

Son travail contribue à améliorer la validité des mesures définies pour les QCM. 

L’article est disponible sur :

http://www.labset.net/ leclercq/media/QCM2006ETICPRAD.pdf

De plus, le dossier « TICE et QCM » du projet GRECO de l’université de Grenoble, présente de manière très claire et accessible la méthode de création de ce type d’exercice. C’est un complément intéressant qui permet d’acquérir des connaissances pratiques dans le domaine :

http://greco.grenet.fr/bases/themes/D00.php


Accueil | Contact | En résumé | | Statistiques du site | Crédits photo | Visiteurs : 3452 / 346612

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Outils et méthodologies  Suivre la vie du site Utiliser les TIC en classe   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License