Adjectif : analyses et recherches sur les TICE

Revue d'interface entre recherches et pratiques en éducation et formation 

Barre oblique

Hommage à Hamidou Nacuzon Sall : 1947-2020

lundi 6 juillet 2020 Emmanuelle Voulgre

Notre collègue sénégalais Hamidou Nacuzon Sall est décédé mardi 30 juin 2020. Nous pensons à sa famille et à la communauté scientifique qu’il a construit autour de lui.

Professeur des universités, il a joué un rôle important dans la recherche en TIC et en formation en Afrique et en francophonie.

Après une licence à Paris Descartes en philosophie, il s’est orienté dans cette même université en sciences de l’éducation pour obtenir en 1981 un doctorat de 3e cycle. Le titre de sa thèse est le suivant : La crise de l’enseignement supérieur au Sénégal. Les fondements économiques, politiques et pédagogiques de la crise de l’enseignement supérieur au Sénégal : rapport de l’exploitation économique et de la domination culturelle.

En 1996, à Dakar cette fois, il obtient un doctorat d’État en lettres et sciences humaines (spécialité : sciences de l’éducation) de l’UCAD avec une thèse intitulée : Efficacité et équité de l’enseignement supérieur. Quels étudiants réussissent à l’Université de Dakar ?

Ses principales fonctions de recherche ont été :

  • Coordonnateur de la Chaire UNESCO en Sciences de l’Education (CUSE)de l’ENS de Dakar depuis 1994.
  • Coordonnateur depuis juillet 2002 du Projet d’Initiative Propre (PIP) pour la formation d’experts africains en analyse et évaluation des systèmes éducatifs africains et la création d’un Centre d’Expertise sur les Systèmes Educatifs en Afrique (CESEA) et de l’Observatoire International sur les Systèmes Educatifs Africains.
  • Professeur co-titulaire de la Chaire Unesco en sciences de l’éducation de la Faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation FASTEF ex-ENS de Dakar depuis janvier 2006.
  • Membre du comité du Réseau de chercheurs en technologies de l’information et de la communication créé par l’Agence Universitaire de la francophonie RES@TICE depuis novembre 2005.
  • Membre du Global Network of Curriculum Developpers as a Community of Practice du Bureau International de l’Education IBE UNESCO depuis juillet 2006 Ses centres d’intérêt dans le domaine de la recherche en éducation ont été nombreux, depuis la formation de formateurs et d’animateurs jusqu’à l’évaluation des systèmes éducatifs en passant par l’évaluation pédagogique et les technologies en éducation. Il s’est intéressé à ce dernier sujet dès les années 1980 en participant à l’évaluation d’innovations pédagogiques et en particulier le projet LOGO de Dakar avec le Centre Mondial en 1982. Il a participé à l’initiative IFADEM [1] pour la formation à distance des Maîtres et contribué à la recherche OPERA [2] et a été expert et formateur pour le programme APPRENDRE [3].

En 2012, il a dirigé le numéro 5 de la revue Frantice sur les TICE et la qualité en formation :

« Riche de huit articles sans lien logique apparent, cette cinquième livraison de la revue frantice.net illustre les mille-et-une facettes des TIC au service de l’éducation dans des contextes, avec des cibles et des objectifs très variés et différents. Il ne s’agit pas de recherches savantes sur l’introduction des TIC dans des dispositifs d’enseignement-apprentissage mais d’expériences souvent menées dans des situations naturelles proches du réel. La logique commune cachée des articles réside dans leur parti-pris commun que les TICE font la différence, elles font les résultats sans qu’il soit nécessaire d’apporter les preuves de la différence ou de la plus-value par rapport à d’autres contextes et dispositifs d’apprentissage. Cette sorte de naïveté qui peut paraitre primaire est en réalité la source d’énergie qui propulse les hommes d’action à une bonne longueur d’avance sur d’autres qui voudraient, au départ de l’action, l’assurance de la réussite avant d’entreprendre. » [4]

Notons encore qu’il a été l’un des invités d’ouverture du colloque ETIC 2, École et TIC organisé en 2015 à l’université de Cergy Pontoise en France avec les laboratoires EMA, STEF, EDA.

Sa présentation a permis de questionner les évolutions liées aux technologies et celles liées au comportement des humains vis-à-vis des utilisations de ces technologies au service de progrès pour la santé, pour l’éducation, pour la citoyenneté. Il a souligné notamment les besoins d’enseignants en Afrique alors que ce métier est peu attractif car mal rémunéré et pour lequel la formation fait souvent défaut alors que des dispositifs technologiques sont élaborés. Il a distingué alors les appareils que peuvent utiliser chaque citoyen tels que les téléphones et Internet pour s’informer sur ce qui ce passe dans le monde, ce qui fait évoluer les mentalités, les représentations, les modalités de faire.

Prenant l’exemple des plateformes de formation à distance, il a indiqué la manière dont certains pays tentent de combler le déficit d’enseignants et de formations par la mise en place de cours à distance. D’après lui, cette nouvelle réalité « virtuelle » contribue à l’amélioration de la qualité de l’enseignement.

Ce point est particulièrement d’actualité car les besoins d’enseignants en Afrique sont toujours une question importante et parce que la période de la COVID-19 n’est pas terminée.

Pour Nacuzon Sall, s’intéresser à l’éducation de la jeunesse doit être une priorité, car la jeunesse est « universelle » dans le sens où elle a les mêmes préoccupations notamment face au désir d’apprendre, les mêmes jeux, les mêmes modes, les mêmes passions, les mêmes modèles, les mêmes ambitions... à travers l’accès à Internet.

Comme pour Jacques Wallet, un de ses amis lui aussi récemment disparu, lui rendre hommage ici ne pose qu’une pierre à un édifice à bâtir collectivement. Les lecteurs d’adjectif.net sont invités à nous aider à constituer sa bibliographie, rassembler ces références, notamment celles qui ne sont plus éditées.

Ci-dessous, quelques références bibliographiques qui témoignent de son investissement dans la recherche.

Références

Curriculum Vitae Hamidou Nacuzon SALL

http://fastef.ucad.sn/departements/sciences-education/nacuzon.htm

http://196.1.95.56/articles/sall/CVNAC%20mars%202006%20foto.pdf

Vidéo du colloque ETIC 2, 2015 « La technologie, lasociété, l’éducation et l’enfant »

https://www.youtube.com/watch?v=nmycgZEI-ko&feature=emb_err_woyt

Quelques articles scientifiques

Marguerite Altet, Afsata Pare-Kabore, Sall Nacuzon, Félix Valléan. OPERA : une recherche en éducation, exemple de coopération et de mobilisation pour l’amélioration de la qualité de l’éducation. Biennale 2015 du CNAM sur le thème ’Coopérer’, Jun 2015, Paris, France. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01192570/document hal-01192570⟩

Sall, Hamidou Nacuzon. (2012). Editorial. frantice.net, Numéro 5 - Septembre 2012. Récupéré du site de la revue : http://frantice.net/index.php?id=513. ISSN 2110-5324

Sall, Hamidou Nacuzon. (1989).ntroduction de l’informatique dans l’éducation à échelle nationale : “La crise d’inadaptation scolaire et l’élaboration de politique nationale d’introduction de l’informatique dans l’enseignement” ; in UNESCO (1989) : Education and Informatics, volume 1, pp 241-245 http://www.fastef.ucad.sn/articles/sall/sall_k5.pdf

[1IFADEM Initiative Francophone pour la formation À DistancE des Maîtres https://ifadem.org/fr.

[2OPERA Observation des Pratiques Enseignantes dans leurs Rapports aux Apprentissages https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01192570.

[3APPRENDRE, Appui à la Professionnalisation des PRatiques ENseignantes et au Développement de Ressources https://apprendre.auf.org/presentation/.


 

Accueil | Abonnement | Contact | | Statistiques du site | Mentions légales

ISSN : 2610-1920 - Site réalisé avec SPIP 3.0.20 [22255]