Logo universités

Analyse et recherche sur les TICE Barre oblique

Limites de l’ubiquité et de l’omniprésence

Le cas d’Adjectif.net
mardi 31 juillet 2018 par Equipe du portique Adjectif

Réflexions de l’été 2018

Les médias informatisés peuvent transformer les activités humaines, par exemple en soutenant le développement de mythologies ou pulsions ubiquitaires et sans vacance (on est présent tout le temps, en plusieurs endroits à la fois, on réagit sans aucun délai à toute sollicitation). Toute activité humaine est cependant régulée (Engeström, 1987), notamment par des rythmes évolutifs de travail.

Différentes recherches portant sur les échanges en ligne des enseignants ont montré qu’en contraste avec les discours vantant la possibilité d’échanger n’importe où et n’importe quand, les interactions sur les listes de discussion disciplinaires (Caviale et Bruillard, 2009) ou les réseaux sociaux (Bergviken Rensfeldt, Hillman et Selwyn, 2018) connaissent des rythmes qui peuvent être interprétés comme des besoins de régulation du travail pour les enseignants.

L’équipe du portique Adjectif.net ne fait pas exception. Après plus de 10 ans de volonté de présence sans repos, on observe un phénomène de transition profond : les valeurs altruistes revendiquant une originalité par rapport aux revues scientifiques traditionnelles sont toujours là, mais elles sont confrontées au principe de réalité : on n’est pas différent des autres sans conséquences sur les équipes au travail.

Cette prise de conscience de la nécessité d’évoluer a déjà eu des conséquences visibles. Par exemple, Adjectif.net a désormais un ISSN, indiqué dans les mentions légales du site [1]. D’autres évolutions sont à venir à court terme : le système de publication a été d’abord pensé en 2006 puis amélioré à la marge en 2012 et en 2017, l’interface a été intégralement repensée. Après plusieurs mois de résolution de problèmes, une nouvelle interface est sur le point de voir le jour, visant à davantage de lisibilité.

Les règles de fonctionnement et la division du travail au sein de l’équipe ont aussi été discutées et modifiées : on assiste à une transition progressive vers le modèle des revues scientifiques traditionnelles, qui préserve néanmoins une singularité, celle de l’accompagnement.

Enfin, il a été convenu récemment qu’une période de congés sera prise pour les mois d’été : ainsi, même si de 2010 à 2017, les travaux d’édition et de publication se sont poursuivi sans interruption, cette année, nous ne publierons de nouvelles contributions qu’à partir du mois de septembre 2018.

L’équipe souhaite à tous les lecteurs d’excellents congés et leur donne rendez-vous pour de nouvelles lectures à la rentrée.

Références

  • Engeström, Y. (1987). Learning by expanding : an activity-theoretical approach to developmental research. Helsinki : Orienta-Konsultit Oy.
  • Caviale, O., & Bruillard, É. (2009). Les jeux d’acteurs sur des listes de discussion institutionnelles d’enseignants. Réseaux, 155(3), 137. https://doi.org/10.3917/res.155.0137
  • Bergviken Rensfeldt, A., Hillman, T., & Selwyn, N. (2018). Teachers ‘liking’ their work ? Exploring the realities of teacher Facebook groups. British Educational Research Journal, 44(2), 230‑250. https://doi.org/10.1002/berj.3325

 

Accueil | Abonnement | Contact | | Statistiques du site | Mentions légales

ISSN : 2610-1920 - Site réalisé avec SPIP 3.0.20 [22255]