Élaboration de ressources pour la formation des migrants

Présentation du projet “V’Idéaux et Débats”
mercredi 20 juillet 2016 par Sophie Etienne

Pour citer cet article :

Etienne Sophie (2016). Élaboration de ressources pour la formation des migrants : Présentation du projet “V’Idéaux et Débats”. Adjectif.net [En ligne] http://www.adjectif.net/spip/spip.php?article400

Résumé :

On présente ici le déroulement d’un projet de création d’un outil de formation participatif, co-construit à destination d’adultes migrants qui repose notamment sur des exploitations didactiques guidées de vidéo.

Mots clés :

Apprentissage des langues, Capsule vidéo, Enseignement des langues

par Sophie Étienne

Consultante

Présidente de Didac’ressources,

Chercheure associée Univ. Lille, EA 4354 - CIREL –

Centre Interuniversitaire de Recherche en Éducation de Lille,

(pôle FILS Formation insertion langue sciences)

Introduction

Le projet « V’Idéaux et Débats » entre dans la continuité des travaux du Groupe de Recherche Action Formation (GRAF) que nous avons créé avec les formateurs du réseau des AEFTI.

A propos des AEFTI et du GRAF

La fédération AEFTI a été fondée en 1971. Elle est née de la volonté de militants syndicalistes, prêtres ouvriers, enseignants de permettre à leurs collègues de mieux comprendre leurs droits à travers la formation. Depuis, la fédération s’est professionnalisée, elle a créé une première revue d’interface : Savoirs et formation ; puis à partir des années 2000, en charge de la coordination du réseau, nous avions pu initier un Comité Permanent de Professionnalisation (CPP) composé de responsables de formation pour adapter les formations des formateurs aux situations de travail et proposer de nouvelles approches didactiques.

Nous avons également initié un Groupe de Recherche Action Formation (GRAF) composé principalement de formateurs de terrain, qui proposait, chaque année, de nouveaux outils de formation participatifs et interactifs. Nous avions créé une revue à comité de lecture scientifique interdisciplinaire : Savoirs et Formation, Recherche et Pratiques (SFRP). Nous étions également dans la coordination du projet EUR alpha (projet européen pour l’émancipation des apprenants). Enfin, nous avons été responsables de la formation des formateurs de formateurs experts Français Langue d’Intégration (FLI).

Comme toutes les associations, la fédération a vu ses budgets divisés par quatre, et n’a pas pu combler le manque de trésorerie imposé par les projets européens. En 2015, elle a dû fermer ses portes. Certaines AEFTI continuent d’exister en Région (Reims, Macon, Amiens, Charleville Mézières). La fermeture de la fédération a laissé un grand vide : nous essayons de combler ce manque à travers la création d’une association : Didac’Ressources (didac-ressources.eu) afin que les productions de la fédération ne disparaissent pas, mais aussi pour continuer à partager les savoirs, les outils disponibles et à co-construire de nouvelles réponses formatives.

Le GRAF a pour principe la création d’outils de formation par des formateurs en collaboration avec les apprenants eux-mêmes, considérés comme experts de leur propre formation. Le GRAF est donc à la fois issu et tourné vers le terrain, il porte une dimension recherche et se donne pour mission de créer des outils innovants.

Outils de formation élaborés

Dans le cadre des travaux réalisés au sein de la fédération AEFTI, nous avions déjà créé plusieurs outils parmi lesquels :

  • Boite à outils pour l’écrit pour lequel nous avons obtenu le label européen pour les langues,
  • Curricalbumvitae pour l’émergence des compétences professionnelles,
  • Droit en jeu pour la connaissance des droits de chacun,
  • Bornes facil’, pour l’usage des bornes interactives du quotidien,
  • V’Idéaux et Débats.

Ce dernier outil a reçu le soutien financier de la Direction de l’Accueil de l’Intégration et de la Citoyenneté (DAIC), devenue Direction de l’Accueil, de l’Accompagnement des Etrangers et de la Nationalité (DAAEN) et du Fonds Européen pour l’Intégration (FEI). On présente plus en détail son élaboration dans la suite de ce texte.

Le projet V’Idéaux et Débats

Le choix de la forme de l’outil n’était pas arrêté au départ puisque le principe même du GRAF est que les outils se construisent au fur et à mesure des échanges avec les formateurs et les apprenants pour répondre à une problématique. Le projet de départ était de travailler sur les principes et valeurs de la France et sur la manière dont ils sont perçus par les migrants en fonction d’une approche culturelle telle qu’elle a pu être travaillée notamment par Puren (2011). Au fur et à mesure des avancées, la forme définitive du projet est apparue ainsi que son titre. L’objet de cet outil est de permettre des échanges autour de principes qui peuvent être perçu comme idéaux, d’organiser des débats et différentes actions de formation à partir de ces supports.

Une approche partenariale de la conception de ressources pour la formation

À l’instar des projets cités en introduction, V’Idéaux et Débats repose sur la co-construction du projet avec des formateurs de terrain, des apprenants ainsi qu’avec des experts professionnels de la communication [1]. L’appui sur des travaux de recherche était également aux fondements du projet de conception d’un tel outil de formation.

Nous nous sommes appuyés en ce sens sur le modèle des composantes de la compétence culturelle [2] élaboré par Puren (2011) : ce texte offrait une grille de lecture permettant de vérifier que l’ensemble des supports proposés tenait compte de toutes les composantes de la compétence culturelle. Il s’agissait, pour les participants au projet et les utilisateurs de l’outil, non seulement de se créer une culture commune d’action (composante co-culturelle), mais aussi de se mettre d’accord sur des attitudes et comportements acceptables par tous (composante pluri-culturelle), d’avoir une connaissance de la culture des autres (composante méta-culturelle), de prendre du recul par rapport à sa propre culture (composante interculturelle) et enfin, de partager des valeurs générales au-delà des valeurs spécifiques dans des actions communes (composante trans-culturelle).

Christian Puren a lui-même pris une part active au projet V’Idéaux et Débats ; il a d’ailleurs publié un article au sujet du projet qui est disponible sur son site :

  • Puren, C. (2016). Méthodologies plurielles d’exploitation didactique des documents vidéo. L’exemple du « Guide des utilisateurs » du matériel « V’idéaux & Débats » à destination d’un public FLI, Français Langue d’Intégration [site de didacticien]. Consulté le 10 juillet 2016, de : http://www.christianpuren.com/mes-travaux/2016b/

Dans la suite de ce texte, on présente le processus d’élaboration de l’outil ainsi que les contenus du guide d’utilisation qui vise à soutenir l’appropriation des ressources pour les formateurs.

Processus d’élaboration

Le comité de pilotage du projet a d’abord sélectionné et conçu des outils permettant d’amorcer le travail de co-conception auprès d’apprenants dans les cours de français : des « planches photo amorce », un guide d’entretien et de verbatim. Le formateur disposait en conséquence de planches cartonnées format A4 qu’il pouvait présenter (recto) aux apprenants en posant des questions (indicatives sur le verso). Le recto était composé d’images variées sur un sujet ou de verbatim (exemple : vote). Ces supports ont été construits au sein du comité de pilotage et ajustés au fur et à mesure des avancées du projet. (cf. annexes)

Par la suite, un important travail a été fait dans les classes : les formateurs dont la posture était basée sur un rôle de facilitateurs accompagnateurs ont proposé aux apprenants, d’une part, de commenter les planches photo amorce à partir du guide d’entretien construit au sein du comité de pilotage. Ils leur ont également demandé de bien vouloir raconter des anecdotes ou petits récits d’événements qui les ont perturbés, ou qui leur ont plu en lien avec les planches amorces. Les apprenants se sont ensuite filmés et interviewés eux-mêmes, sur la base des discussions réalisées avec les facilitateurs. Puis, le comité de pilotage a visionné les films obtenus et travaillé à sélectionner les meilleures histoires.

Les membres du comité ont pu alors identifier des thèmes récurrents dans le discours des personnes interviewées. Ces récurrences ont été rassemblées dans les sept thématiques suivantes :

  1. La France : entre fantasmes et désenchantement
  2. Égalité versus Clientélisme
  3. Le double exil
  4. La langue, source de quiproquos
  5. Convivialité et vivre ensemble
  6. Discrimination ordinaire
  7. Fraternité / solidarité

Suite à d’autres enquêtes et échanges prenant la forme d’allers-retours avec les formateurs et leurs groupes d’apprenants pour sélectionner les histoires les plus intéressantes, 10 synopsis ont été rédigés :

  1. La langue en apprentissage : source de quiproquos
  2. Le vivre-ensemble
  3. Les fantasmes autour du pays d’accueil
  4. Le retour au pays
  5. L’égalité devant l’administration
  6. L’importance des papiers administratifs en France
  7. L’interculturalité – la signification des gestes
  8. La solidarité – gratuité et efficacité du système de santé
  9. La liberté de la femme
  10. L’appauvrissement de la langue originelle – conséquence de l’exil

Un travail de réécriture a eu lieu avec un scénariste, ce qui a permis l’émergence de 8 scénarii [3]. L’outil final comprend :

  • les capsules vidéo,
  • les planches de photo, éléments déclencheurs, qui ont été utilisés comme planches amorces aux premiers échanges et qui peuvent également servir dans les débats de classes en formation,
  • un guide à l’intention des formateurs permettant de travailler les échanges dans les cours.

Cet outil, comme ceux réalisés au sein de la fédération AEFTI, était disponible sur le site internet de la fédération. Celui-ci n’existe plus mais l’association Didac’Ressources, partenaire des AEFTI, qui promeut le partage des ressources et des réflexions sur la formation des adultes migrants va prochainement publier ces ressources sur son site : didac-ressources.eu. À ce jour, certains éléments sont disponibles sur le site de Christian Puren, notamment le guide d’utilisation de l’outil V’Idéaux et Débats qu’on présente brièvement dans la suite de ce texte.

Un guide pour les utilisations

Nous avons co-construit un guide avec Christian Puren afin de permettre aux formateurs, non seulement de créer de nouvelles activités avec les supports mais également pour développer une analyse réflexive sur ces activités de formation et sur les différentes approches possibles de la compétence culturelle. Ce guide s’appuie aussi sur la grille de lecture fondée sur le modèle des composantes de la compétence culturelle (Puren, 2011).

Il se compose d’une présentation du projet, de sa mise en place dans les centres de formation, ainsi que de l’élaboration des supports d’amorce. Il définit ensuite « la matrice culturelle et les matrices méthodologiques ». Celles-ci correspondent à différentes approches méthodologiques, ainsi par exemple, la composante métaculturelle peut se rapprocher de la méthodologie active, l’interculturelle, de l’approche communicative, la composante pluriculturelle, de l’approche plurilingue et pluriculturelle et la composante co-culturelle, de la perspective actionnelle. Le guide propose ensuite différentes exploitations didactiques possibles des documents vidéo. Par exemple un travail de remue-méninges en amont du visionnage d’une séquence, le relevage d’indicateurs visuels pendant le visionnage, une liste des mots entendus, après on peut proposer de créer un commentaire pour accompagner les images, répondre à des questions de compréhension, faire un sondage autour du thème, jouer les personnages et ensuite, on peut par exemple imaginer la fin. Reprendre l’ensemble sous forme de débats….

L’outil V’Idéaux et Débats a été expérimenté dans des classes de langues : le guide présente donc deux fiches qui exemplifient les actions réalisées autour d’une partie de ses supports. Enfin, il présente différentes propositions d’utilisation des ressources du projet en fonction de méthodologies contemporaines pour l’enseignement des langues (approches actives, communicatives, plurilingues et actionnelles).

Le guide a également été conçu en fonction d’un protocole quasi expérimental pour son amélioration : les formateurs qui ont participé ont souligné son apport en termes de possibilités d’exploitation en salle de classe mais ils ont ajouté que ce guide pouvait être perçu comme contraignant et difficilement exploitable dans la mesure où il n’était pas toujours lisible.

Quelques éléments de perspectives

On peut dire que l’outil V’Idéaux et Débats est à l’image des travaux réalisés dans le cadre du GRAF :

  • il a été construit au fur et à mesure d’expérimentations qui ont pu être réalisées dans les centres de formation ;
  • il repose sur une conception interactive et progressive de la conception de ressources pour la formation puisque, s’il offre des propositions de didactisation, il permet aussi aux facilitateurs/formateurs de trouver d’autres pistes en fonction des situations formatives ;
  • il est participatif car il a été conçu par et avec différents acteurs de la formation : formateurs, responsables pédagogiques, apprenants, chercheurs, spécialistes de la communication, de l’écriture scénographique, etc. Même si, à ce jour, la fédération AEFTI n’existe plus, l’association Didac’Ressources souhaite faire vivre ces outils ainsi que de nouveaux projets de co-constructions d’outils de formation. Pour réaliser ce travail, la fédération a bénéficié d’un appui de la DAAEN, il serait important de trouver les moyens de poursuivre des projets similaires par la suite.

Références citées

Puren, C. (2011). Modèle complexe de la compétence culturelle (composantes historiques trans-, méta-, inter-, pluri-, co-culturelles) : exemple de validation et d’applications actuelles. [site de didacticien]. Consulté le 10 juillet 2016, de : http://www.christianpuren.com/mes-travaux/2011j/

Puren, C. (2016). Méthodologies plurielles d’exploitation didactique des documents vidéo. L’exemple du « Guide des utilisateurs » du matériel « V’idéaux & Débats » à destination d’un public FLI, Français Langue d’Intégration [site de didacticien]. Consulté le 10 juillet 2016, de : http://www.christianpuren.com/mes-travaux/2016b/

Annexe : liste des participants au projet

Les participants au projet « V’Idéaux et Débats » sont :

  • des apprenants des différentes AEFTI que nous remercions de leur participation active ;
  • des didacticiens, acteurs de terrain :
    • Sophie Étienne, directrice de la fédération, présidente de Didac’ressources et docteure en didactique des langues ;
    • Valérie Sausse, formatrice à l’AEFTI Ile-de-France ;
    • Florent Lassalle, formateur à l’AEFTI Champagne Ardennes ;
    • Veronica Agache, responsable de formation et directrice de l’AEFTI Languedoc Roussillon ;
    • Sandrine Gauriat et Perrine Michaudet, formatrices à l’AEFTI Saône et Loire ;
    • Anne-Marie Taupin, formatrice à l’AEFTI de la Marne ;
    • Corine Blanc, formatrice de l’AEFTI Picardie.
  • des spécialistes de la communication :
    • Emmanuelle Outtier, rédactrice et assistante de réalisation ;
    • Léa Bouaroua, consultante ;
    • Jay Bisaunauth, acteur et spécialiste de la formation et de l’insertion des migrants ;
    • Guillaume Tournier, écrivain, spécialiste du FLE.
  • des spécialistes de la réalisation audio-visuelle :
    • Vincent Ooghe, scénariste auteur et réalisateur diplômé de l’Ecole supérieure d’étude cinématographique.
    • l’équipe de tournage :
      • Image : Vanessa Barcenas
      • Son : Fabrice Valsin, Mathias Lameda, Anita Gillier, Mehdi Djaoud, Mahmoud Said
      • Chef opératrice : Vanessa Barcenas
      • Monteur : Jean Marc Rousseau
      • les acteurs : Xavier Bonastre, François Brunet, Benjamin Ponoulovsky , Djiby Badiane, Malika Azgag, Nouritza Emmanuelian, Claude Liehrmann, Nordine Zalem, Hanane Belhouari, Steve Tran
  • Un chercheur en charge de l’analyse scientifique du projet : Christian Puren, professeur émérite de l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne ; président d’Honneur de l’APLV (Association française des Professeurs Langues Vivantes) et du GERES (Groupe d’Etude et de Recherche en Espagnol de Spécialité [4].
  • Direction du projet : Sophie Étienne
  • Logistique et secrétariat : Cathy Godin D’autres structures et personnes ont également pris part à ce projet, notamment pour le tournage : nous remercions en ce sens la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Paris et Mme Bel (responsable de la communication), le personnel patient de la boulangerie ’Au fin gourmet de Pantin’. Merci à Maria (boulangère).
PDF - 113.7 ko
Article version PDF

[1Voir, en annexe, la liste des participants au projet.

[2Dans une publication récente, C. Puren distingue 5 composantes à la compétence culturelle : celles inter-, méta-, pluri-, trans- et co-culturelle.

[3Au final, nous n’avons pas eu les moyens humains et matériels de réaliser des vidéos sur les 10 thématiques, nous n’en avons réalisé que 8.

[4Pour en savoir plus, consulter son site : http://www.christianpuren.com/


titre documents joints

Article version PDF

26 mars 2017
info document : PDF
113.7 ko

Accueil | Contact | En résumé | | Statistiques du site | Crédits photo | Visiteurs : 708 / 1072472

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Outils et méthodologies  Suivre la vie du site Utiliser les TIC en classe   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.20 + AHUNTSIC

Creative Commons License